Attention au syndrome d’apnée du sommeil

Des études récentes montrent 40% de la population adulte ronfle et que 25% à 50% est atteinte du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) modérées à sévères. Globalement, 1 milliard de personnes sur la planète est affecté par le SAOS.

Le SAOS est à l’origine de pathologies sévères : il est impliqué dans 60% des hypertensions, 62% des AVC, 49% des infarctus, 12% des diabètes, 14% des dépressions, 12% des accidents de la route… Les personnes atteintes de SAOS présentent un risque de mortalité prématuré multiplié par 6.

Le SAOS a non seulement un impact négatif sur la santé en général, mais également sur la qualité de vie, l’efficacité professionnelle, la vie sociale et les performances physiques.

Moins de 20% des personnes atteintes de SAOS sont diagnostiquées et traitées. Les raisons sont multiples : manque de centres de dépistage et de diagnostic, manque de formation des médecins généralistes, ignorance du public … et des traitements difficilement tolérés sur du long terme !

Les traitements proposés et remboursés ne sont pas curatifs et leurs effets s’arrêtent dès qu’ils ne sont plus suivis. Ils présentent des effets secondaires et le taux d’abandon s’élève entre 30% et 50%.

L’observance moyenne du traitement de référence : appareil de Pression Positive Continue (PPC), atteint à peine 4 heures par nuit. Une étude internationale a montré que, de ce fait, la PPC n’est pas efficace pour réduire les événements cardiovasculaires liés au SAOS.

Le SAOS est principalement lié à un problème de dysfonction linguale et aggravé par une respiration buccale. Il peut être traité par une rééducation fonctionnelle oro-maxillo-faciale (OMF) dont l’efficacité a été montrée par plusieurs études. Dans ce contexte, le rééducateur représente un acteur indispensable du processus de prévention et d’éducation thérapeutique.

Si vous ou un de vos proches est concerné par ce problème, n’hésitez pas à en discuter avec un spécialiste qualifié en orthopédie dento-faciale ! Contactez-nous

Le matin, je prends une cuillère d’huile mais je n’avale pas

Nous vous transmettons ci-dessous un article de Monsieur Rodolphe Bacquet (revue alternative santé).
J’utilise moi-même cette technique et la trouve intéressante et efficace. Je sors d’un congrès dentaire où l’importance de la flore buccale sur l’état de santé général a été rapporté. Les publications scientifiques sortent de plus en plus. L’alimentation et l’hygiène bucco-dentaire sont essentielles pour notre santé.
La bouche est une porte d’entrée très importante pour notre équilibre général.

Découvrir
Attention au syndrome d’apnée du sommeil

Des études récentes montrent 40% de la population adulte ronfle et que 25% à 50% est atteinte du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) modérées à sévères. Globalement, 1 milliard de personnes sur la planète est affecté par le SAOS.
Le SAOS est à l’origine de pathologies sévères : il est impliqué dans 60% des hypertensions, 62% des AVC, 49% des infarctus, 12% des diabètes, 14% des dépressions, 12% des accidents de la route… Les personnes atteintes de SAOS présentent un risque de mortalité prématuré multiplié par 6.

Découvrir