Combattre le stress grâce au sport : bienfaits de l’exercice !

Chers patientes, patients, parents,
Nous constatons que la gestion du stress est un sujet de plus en plus récurrent au sein de notre pratique du cabinet.
Ainsi le stress provoque des tensions corporelles, souvent vertébrales ( cervicales, dorsales, lombaires) mais aussi dans les mâchoires. Cette chronicité génère des douleurs musculaires, articulaires,des limitations fonctionnelles du dos , de l’ouverture buccale, des dégénérescences articulaires et musculaires, des limitations fonctionnelles, voire des impotences à long terme.Notre héritage animal fait que la bouche est très importante dans ces mécanismes de survie (attaque, défense, nourriture,…) . Il est donc normal qu’un orthodontiste « informé » par les nouvelles données des neuro-sciences vous parle de votre stress , de votre environnement générant ce stress et des moyens qui sont à votre disposition (ils sont nombreux !!) pour le gérer.
Le sport, la marche, les animaux et la Nature sont à votre service, gracieusement et gratuitement. A consommer sans modération, mais sans stress aussi……c’est à dire sans recherche de performance.
Bonne lecture et passez à l’acte immédiatement, avec tact, mesure, joie et reconnaissance pour vous-même et pour la Nature.

https://www.runtastic.com/blog/fr/exercices-contre-le-stress/?ut=1ee0e0fc8839721b1e807af8d9143217961b1231&utm_source=runtastic&utm_medium=email.newsletter&utm_campaign=newsletter_fr&utm_content=blog_manage_stress&utm_term=2020-03-01&ems_dl=645781705_If5BbzRXI9_1113775_2050993_7_2000002

Lutter contre le stress et la fatigue grâce au sport

Tout à coup, vous sentez le stress et la fatigue vous envahir : vous n’avez qu’une envie, c’est de vous pelotonner, qu’on vous laisse tranquille. Cela vous submerge comme une vague, vous vous sentez impuissant et seul. L’épuisement s’installe et – dans le pire des cas – il peut se transformer en burnout.

Nous avons tous été dans des situations comme celle-ci, où nous nous demandons : aurais-je pu le remarquer plus tôt avant que cela ne devienne aussi grave ? Qu’est-ce que j’aurais pu faire pour remédier à cet épuisement avant qu’il ne me submerge ? Comment puis-je faire face à des journées particulièrement stressantes ?

De nombreux experts s’accordent à dire que le sport est la clé d’une vie équilibrée.

Les personnes qui s’entraînent régulièrement réduisent leur stress, améliorent leur humeur et plus généralement leur santé mentale.

D’où vient le stress ?

Le stress au travail, en famille ou pendant votre temps libre : il y a de nombreuses raisons pour lesquelles le corps et l’esprit réagissent au stress. Mais chaque personne est différente, et les facteurs de stress sont perçus différemment. Certaines situations peuvent être angoissantes pour les uns, alors que pour d’autres elles sont perçues comme eustress (un stress positif) qui les pousse à se dépasser.

Dans le cortex préfrontal…

…c’est là que les informations que nous saisissons dans notre environnement sont triées, évaluées et traitées. Lorsque le cerveau est confronté à trop d’informations, il n’est plus capable d’analyser. Cela conduit à un sentiment d’être dépassé, submergé et aux symptômes du stress, ce qui aura un impact négatif sur notre santé. (1)

Lorsque le stress est récurrent ou devient chronique – et que le corps est incapable de le gérer –  il est ressenti comme quelque chose de négatif. Des hormones du stress sont sécrétées par le corps (adrénaline, noradrénaline et cortisol) qui lui permettent d’être plus efficace… mais seulement pendant un court laps de temps. C’est grâce à ce mécanisme que le corps se prépare à faire face à une situation potentiellement dangereuse. C’est l’instinct de survie géré par notre cerveau reptilien. Ce mécanisme hérité de nos lointains ancêtres leur servait par exemple à combattre ou à prendre la fuite devant une attaque d’animaux sauvages.

Des exercices pour réduire le stress

La réaction de fuite – la course est une réaction instinctive enfouie en nous depuis la nuit des temps – aide encore aujourd’hui notre corps et notre esprit à retrouver l’équilibre. (2, 3)

L’exercice physique et le sport…

…sont contrôlés par le cortex moteur de notre cerveau. Ainsi, c’est cette zone qui travaille dur lorsque nous sommes actifs et qui requiert la plupart des ressources disponibles dans l’ensemble du cerveau. La conséquence ? Le cortex préfrontal qui contrôle notre réponse émotive au stress manque de ressources et ne peut plus maintenir son état de stress. Son niveau d’activité diminue et votre stress aussi.

Que faut-il prendre en considération lorsque vous faites du sport pour relâcher le stress ?

L’exercice physique est un excellent moyen de réduire le stress car tout mouvement conduit à la production d’endorphines (=hormones du bonheur) qui vont booster votre moral.

Il est important…

…d’éviter de trop en faire ou d’essayer d’atteindre un nouveau niveau de performance lorsque vous vous sentez stressé. Cela peut nuire à votre santé et même augmenter le stress.

Faites plutôt des entraînements courts, comme des runs courte distance ou de la natation. Optez pour un sport qui vous procure un sentiment de bien-être. Et rappelez-vous : n’hésitez pas à lever le pied lorsque votre agenda est déjà surchargé.

Quel(s) sport(s) pratiquer pour réduire le stress ?

Il existe plusieurs théories :

De nombreux experts recommandent la course à pied, car il s’agit de l’une des toutes premières fonctions acquises par le corps. Pendant le run pensez à bien rester en zone aérobie (votre respiration s’accélère, mais vous n’êtes pas à bout de souffle) afin d’éviter de confronter votre corps à trop de stress.
En plus des sports d’endurance, la marche à pied peut aussi aider à réduire les hormones du stress.
Le yoga est un autre moyen efficace de vous vider l’esprit et et canaliser vos pensées. En vous concentrant sur votre respiration, vous entrez dans un état méditatif.
Les sports d’équipe : si vous passez beaucoup de temps seul, que ce soit au travail ou pendant votre temps libre, faire un sport d’équipe comme le foot va vous permettre de relâcher les tensions et d’améliorer votre confiance en vous-même.
Sport de combat : en plus d’améliorer votre coordination et d’apprendre à mieux contrôler votre corps, les sports de combat vont aussi vous enseigner à ne pas perdre votre sang froid. Vous allez aussi gagner en assurance !
L’escalade : les sports à l’air libre vont vous procurer une grande sensation de liberté. Vous allez ainsi apprendre à vous concentrer sur l’essentiel et ne pas vous laisser distraire.
En résumé :

Il est important d’avoir un rapport positif avec le sport que vous choisissez afin de réduire le stress. En d’autres termes, vous devez y prendre du plaisir et ne pas trop en faire. Un entraînement court et pas trop fatiguant vous aidera à relâcher les tensions.

Il n’y a aucun avantage à choisir un sport ou un plan d’entraînement qui ne fera que créer du stress supplémentaire car vous allez devoir repousser vos limites. La clé est de savoir ce qui vous convient le mieux. Un ami peut faire un run de 10 km pour se détendre, mais cela ne veut pas dire que c’est ce dont VOTRE corps a besoin.

Vous l’avez compris : faire du sport est un excellent moyen de réduire le stress. Et pour ajouter un peu de peps à votre routine d’entraînement, participez à un des challenges du moment et démarrez votre premier entraînement.

***

Consignes du cabinet pour le retour du confinement

Le retour de  confinement nous oblige à beaucoup de prudence pour la sécurité de tous. Aussi, dans l’immédiat, nous sommes contraints de vous demander le respect scrupuleux des points suivants :

Découvrir
Perte de poids : 6 raisons qui sabotent votre régime

Chers parents, chers patients(es),
Notre santé, notre croissance (elle n’est pas que physique !) et celles de nos enfants sont très liées à notre bien-être. Il va sans dire que ce bien-être passe aussi par notre confort et notre aisance corporelle. La prise de poids et la perte de poids aussi, sont fluctuantes et normales dans une certaine proportion, dite physiologique, en fonctions de facteurs environnementaux passagers tels que les les rythmes saisonniers par exemple.

Découvrir
Combattre le stress grâce au sport : bienfaits de l’exercice !

Chers patientes, patients, parents,
Nous constatons que la gestion du stress est un sujet de plus en plus récurrent au sein de notre pratique du cabinet.
Ainsi le stress provoque des tensions corporelles, souvent vertébrales ( cervicales, dorsales, lombaires) mais aussi dans les mâchoires. Cette chronicité génère des douleurs musculaires, articulaires,des limitations fonctionnelles du dos , de l’ouverture buccale, des dégénérescences articulaires et musculaires, des limitations fonctionnelles, voire des impotences à long terme.

Découvrir
Mal de dos, Fatigue, Migraine… si vous serez les dents ! de Francis HARTMANN

Aussi bizarre, incroyable, invraisemblable, inattendu, surprenant, déroutant, stupéfiant, irraisonné, farfelu, insensé, extravagant… que cela puisse paraître, il existe bien un lien entre les dents et certaines maladies telles que la migraine, la fibromyalgie, le syndrome de fatigue chronique, le mal de dos, le syndrome du côlon irritable, la cystite interstitielle, voire certains signes comme vertiges, acouphènes, crampes douloureuses dans les mollets, fièvre prolongée inexpliquée… et cette liste est loin d être exhaustive.

Découvrir
Ce que vous pouvez gagner en sautant un repas (pas n’importe lequel)

Si sauter un repas est une chose naturelle pour vous, tant mieux : cette lettre va vous renseigner sur le bien que vous faites à votre corps.
Si en revanche manquer le dîner ou le petit déjeuner ne paraît pas envisageable pour vous, cette lettre pourrait vous convaincre d’essayer.

Découvrir
Le matin, je prends une cuillère d’huile mais je n’avale pas

Nous vous transmettons ci-dessous un article de Monsieur Rodolphe Bacquet (revue alternative santé).
J’utilise moi-même cette technique et la trouve intéressante et efficace. Je sors d’un congrès dentaire où l’importance de la flore buccale sur l’état de santé général a été rapporté. Les publications scientifiques sortent de plus en plus. L’alimentation et l’hygiène bucco-dentaire sont essentielles pour notre santé.
La bouche est une porte d’entrée très importante pour notre équilibre général.

Découvrir
Attention au syndrome d’apnée du sommeil

Des études récentes montrent 40% de la population adulte ronfle et que 25% à 50% est atteinte du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) modérées à sévères. Globalement, 1 milliard de personnes sur la planète est affecté par le SAOS.
Le SAOS est à l’origine de pathologies sévères : il est impliqué dans 60% des hypertensions, 62% des AVC, 49% des infarctus, 12% des diabètes, 14% des dépressions, 12% des accidents de la route… Les personnes atteintes de SAOS présentent un risque de mortalité prématuré multiplié par 6.

Découvrir